Cette année 2017 est marqué par la hausse du prix des matières premières qui touche l’ensemble du secteur de l’industrie graphique.

Les fournisseurs de papier expliquent ces augmentations par le fait qu’ils sont contraints de compenser les coûts de production qui augmentent à cause du prix de l’énergie, de la pâte à papier, du latex et des autres matières premières. Dans le secteur de l’imprimerie, cette évolution des prix a un impact très négatif car les professionnels du secteur ne peuvent se permettre d’augmenter leurs tarifs auprès de leurs clients, ce sont donc les marges qui sont directement impactées et réduites, chaque augmentation du prix du papier, c’est de la marge en moins parce que je ne peux pas me permettre de la répercuter auprès de mes clients.” nous explique un imprimeur. De plus, cette hausse est perçue comme une fatalité dont profite les fournisseurs de papiers qui ont tendance à se “liguer” pour s’entendre sur les prix et ferment également des usines pour “maintenir leurs prix”. Toutefois, il est nécessaire de rappeler que ces dernières années, l’industrie papetière a connu une baisse significative des prix du papier, menant à son plus bas niveau en Europe sur les sept dernières années.

Du côté des consommables, les fournisseurs d’encres se justifient avec le crise du TiO2 (dioxyde de titane) et les fortes contraintes en approvisionnement depuis que l’un des plus grands fournisseurs au monde a été contraint de fermer une usine pour cause d’incendie.

Au niveau des fabricants de plaques offset, il est important de signaler que le prix de l’aluminium, principale matière première dans leur production, a connu un bond de 20% sur l’année 2016. Le taux de change entre le dollar et l’euro n’est pas non plus favorable puisque les achats de ce métal se font en devise américaine. Facteurs auxquels vient s’ajouter l’augmentation du prix de l’énergie.

Ces différentes hausses exercent donc une forte pression sur les marges des fabricants qui d’après le syndicat national des fournisseurs pour les industries graphiques, continuent à privilégier la qualité et l’innovation afin de contribuer au respect de l’environnement, soucieux de conserver un niveau élevé de qualité de service et une capacité d’innovation en vue d’une constante amélioration des produits”.

Ainsi, les professionnels de l’industrie sont pris dans un étau entre un coût de production qui augmente à cause de la hausse des prix des matières premières et des tarifs clients qui se doivent rester stable au risque de perdre des parts de marché.